Jeudi 10 mai – Saint-Antonin-sur-Bayon

1001 NUITS #9 – Coucher du soleil à 20h50 L’ascension d’Elzear

Où Christine Breton et Clémentine Henriot nous emmènent sur les traces de l’ermite Elzear

 

«  Nous avons cherché entre le plateau de Cengle et la muraille Sainte-Victoire. Nous avons trouvé Elzéar, dernier ermite de Sainte-Victoire qui quitta le sommet en 1880. Il nous a dit :  « Ici c’est la pierre qui parle, les hommes la vénèrent. »
Dernière âme solitaire parmi les grottes, les gouffres et les garagaïs, son souvenir nous a entraîné dans un sublime enfer guttural.
Ce sont ces paysages anachroniques que nous vous invitons à découvrir en deux promenades narratives, géologico-paléontho-spéléo-historiques et une oraison crépusculaire à l’oppidum d’Untinos, où la nuit tombant, la montagne se transformera en un théâtre d’ombres pour parachever le récit ascensionnel de notre héros.»

 

Christine Breton, conservateur honoraire du patrimoine, aime à renverser le point de vue sur la ville et sur nos récits de fondation. Ici, le récit métropolitain s’invente collectivement en mobilisant la marche comme outil d’inventaire et d’invention.
Clémentine Henriot est auteur et paysagiste. A travers l’écriture du paysage, elle fouille les lisières du réel.

 

La Maison Sainte-Victoire sera le camps de base de 13H à 22H. 
Vous y retrouverez : 

 

Le campement 1001 NUITS avec sa bibliothèque et les publications des associations partenaires de « l’Ascension d’Elzéar ». Avec des espaces de repos, une cantine de petite restauration et des coins lectures. Du campement partiront les trois balades créées autour dElzéar.
Trois balades pour partager nos réflexions sur le paysage érémitique, la nature construite et la religion industrielle :
 
A 13h30 : Elzéar et la religion industrielle (3h)
Nous partirons vers l’est et traverserons les réalités médiévales de l’agriculture monastique, de l’industrie coloniale du temps des croisades et de l’assèchement des marais. Après être descendus à la chapelle du château et au gué situé à l’altitude 415 mètres, nous rejoindrons le sentier qui monte doucement vers le « Troncas », jusqu’à l’altitude 456 mètres.    

 

A 16h30 : Elzéar et les paysages érémitiques (2h)
Nous partirons vers le nord et traverserons les collines rouges pour rejoindre le lieu dit « le Trou », restes d’un hameau, base inférieure du système des ermites et du prieuré situé au sommet.

 

A 19h45 : Oppidum Untinos : Rituel de tombée de la nuit  (2h)
Il faudra compter une demi-heure de marche pour rejoindre ce plateau à la vue imprenable,  et relier l’ensemble de nos histoires dans les lueurs du coucher du soleil jusqu’à la nuit

 

La Maison Sainte-Victoire sera aussi le campement des non-marcheurs. Vous y trouverez : 
L’exposition « Mesozok Arc – La Vallée de l’Arc et la Provence au temps des Dinosaures », une visite commentée de l’exposition par Thierry Tortosa, Paléontologue et Conservateur de la réserve naturelle de Sainte-Victoire, les films de l’Association Les Amis de Sainte-Victoire et leurs applications pour téléphones consacrés à la restauration du prieuré au sommet de la montagne, une rencontre avec Jean-Mary Maurice, président de l’association spéléologique du Sud-Est, qui commentera ses images du plus profond des gouffres de Sainte-Victoire, découvert en 2016, une rencontre avec Jean Pierre Mattalia, fondateur de l’Association pour le Reboisement et la Protection du Cengle Sainte-Victoire (ARPCV).

 

Avec : Xavier Boutin, Mireille Provensal, Thierry Tortosa, les associations Les Amis de Sainte-Victoire*, des spéléologues de Trets, des Excursionnistes Provençaux, le One Shot Gospel Chorus, les équipes de la Maison Sainte-Victoire, de la mairie et habitants de Saint-Antonin-sur-Bayon, de Beaurecueil et le Grand Site Sainte-Victoire.

 

Une coproduction Le Bureau des Guides – GR 2013 et Mp2018 Quel Amour

  1. One Shot Gospel Chorus


 

 

 Jeudi 10 mai 2018

 

Maison de Sainte-Victoire 

13100 Saint-Antonin-sur-Bayon

 

Découvrez les autres rendez-vous 1001 Nuits...