SATURN I, II, III

Karl Van Welden

« Autant de cages, autant de petits théâtres, où chaque acteur est seul, et constamment visible. » _Michel Foucault, Surveiller et punir, 1975

 

La performance-installation SATURN révèle le paysage contemporain en se jouant des notions de distance, intimité, perte, infini, contrôle et pouvoir. SATURN – – landscape sublime la grandeur du paysage naturel tandis que SATURN II – cityscape explore le paysage urbain. Une troisième version SATURN III – townscape, créée à Vitrolles met en exergue les interstices d’un paysage à la fois urbain et naturel. Huit postes d’observation perchés sur une colline ou un toit, fragmentent l’environnement en images et offrent ainsi au public des points de repère qui lui permettent d’en saisir l’immensité.

 

02 - SATURN II - KARL VAN WELDN - MARSEILLE (FR) © 2013 United Planetsbd

 

Par le biais de longues focales ou de jumelles, le spectateur zoome sur les détails du paysage. Son regard est parfois guidé par la présence de silhouettes isolées au lointain, renouvelant des mouvements infiniment petits. Le visiteur recrée sa perception intime du paysage en passant d’un point à un autre selon son propre rythme, la composition sonore le plongeant dans une atmosphère mélancolique et une tension certaine. Une relation profonde et fugace s’instaure tour à tour entre celui qui observe et celui qui est observé.

 

Concept, mise en scène et design son Karl Van Welden ; dramaturgie Bart Capelle ; performers Stefaan Claeys, Sarah Eisa, Michael Helland, Siet Raeymaekers, Kevin Trappeniers et Fran Verstegen ; son Yannick Franck ; coordination technique et construction Vincent Malstaf ; assistance technique Maarten De Vrieze ; diffusion internationale Fanny Bordier. Production wpZimmer & Verenigde Planeten | United Planets vzw ; coproductions Terschellings Oerol Festival (NL) | Vooruit (BE) ; avec le soutien de PACT Zollverein (DE), La ville de Gand, le Gouvernement Flamand.

Karl Van Welden

À travers ses créations, le gantois Karl Van Welden, interroge la relation de l’homme face à l’immensité de l’univers. Il élabore en 2006 un opus intitulé Verenigde Planeten/United Planets (Les Planètes Unies) associant des formes architecturales aux images fixes et à la lenteur du mouvement. Les planètes du système solaire forment des satellites autour du point d’ancrage de ce cycle où chacune représente une série de projets artistiques évoluant à chaque représentation. Karl Van Welden explore de nouvelles esthétiques liées intrinsèquement à l’espace choisi où le public entre activement dans l’œuvre. Il s’affranchit ainsi du rapport conventionnel entre la place du spectateur, le site, les performeurs et le monde réel. Quelque soit le media artistique choisi, les lieux expérimentés sont éprouvés comme source d’inspiration et partenaires actifs.

 

www.wpzimmer.be

www.verenigdeplaneten.be

 

Vitrolles et Pays d’Aix

SATURN III – townscape

 

Istres

SATURN III – townscape

 

Marseille

SATURN II – cityscape

 

 

Lire l’article de Libération