NATURE 4 CITY LIFE (2017-2022)

En transposant la pratique de la grande randonnée dans nos territoires métropolitains, les Sentiers Métropolitains invitent à découvrir nos villes comme de vastes territoires naturels, en prêtant attention aux relations entre le bâti et le site – végétal, minéral, pédologie, hydrographie…

Répondant à la nécessité, dans un contexte de changement climatique, de mieux intégrer la nature dans le projet urbain et de mieux intégrer nos villes dans la biosphère, le proiet Nature 4 City Life, mené par la Région Provence Alpes Côté d’Azur, associe pendant 5 ans de nombreux partenaires pour un vaste programme de sensibilisation et de formation des habitants, des aménageurs, des service et des élus.

Dans ce projet, le Bureau des Guides est notamment chargé d’un programme de marches mensuelles sur le GR2013 et dans la métropole Toulon Provence Méditerranée, en vue de construire un Sentier Métropolitain du Grand Toulon.

Sur le GR2013, des marches mensuelles seront ainsi proposées par Nicolas Mémain et le collectif Safi (en alternance), et dans la métropole toulonnaise, par Paul-Hervé Lavessière, en vue de la construction d’un Sentier Métropolitain du Grand Toulon.

Pendant 5 ans, ces trois guides, en lien avec Baptiste Lanaspeze à la coordination éditoriale, vont élaborer à partir de ces deux territoires, une petite université populaire d’écologie métropolitaine – une « mission de service public pour penser, marcher, transmettre ». Pour aborder sous différents angles, et à différentes échelles, cette question des relations entre ville et nature, nous avons dégagé quelques thématiques qui vont être abordées au cours de ces 5 ans. « Comprendre le passé en regardant le présent, ça peut permettre d’imaginer le futur », propose Nicolas Mémain.

 

Le projet Nature 4 City Life est un projet coordonné par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec la ville de Marseille, la métropole Aix-Marseille Provence, la métropole Toulon Provence Méditerranée, la métropole Nice Côte d’Azur, Air Paca, le Laboratoire Ecologie Population Développement (université AMU), le Bureau des guides du GR2013.

 

Pour aborder sous différents angles, et à différentes échelles, cette question des relations entre ville et nature, nous avons dégagé quelques thématiques qui vont être abordées au cours de ces 5 ans.

 

1/ GRANDS PAYSAGES

A l’échelle métropolitaine, apparaissent de grands espaces non bâtis, des « parcs métropolitains » de plusieurs centaines, voire milliers d’hectares, qui se prêtent à des usages variés, potentiellement conflictuels (course à pied, chasse, pâturage…), très exposés à des incendies. Comment habiter le grand paysage ?

 

2/ AU FIL DE L’EAU

Fleuves côtiers, canaux, bassins… les infrastructures bleues sont la base des infrastructures vertes, et donc des éléments structurants de la métropole. On prêtera une attention particulière à la valeur d’avenir du patrimoine des canaux, ainsi qu’aux fleuves côtiers, très présents dans les deux métropoles concernées, comme armatures de projet urbain intégré dans le site.

 

3/ LA VILLE-NATURE HERITÉE

Centre-villes, bâti, arbres en ville… apprendre à lire le patrimoine ville/nature que nous ont légué les siècles précédents. La ville d’avant la voiture, l’agriculture d’avant le tracteur. La ville compacte d’autrefois, enceinte dans ses limites, entourée de champs, était extrêmement vertueuse sur le plan énergétique et écologique.

 

4/ LES JARDINS

Du pot de fleur sur le balcon des immeubles aux jardins des bastides marseillaises, en passant par les jardins partagés, le jardin est un élément central de la relation des urbains à la nature.

 

5/ L’AGRICULTURE

Nos relations d’êtres humains à nos territoires de vie ne peuvent faire l’économie de la question de l’alimentation et de l’agriculture, notamment de l’agriculture périurbaine.

Un comité éditorial, en cours de constitution, va associer à la démarche des institutions et des experts dans le domaine des trames vertes et bleues, de l’agriculture urbaine, de l’aménagement…  Une bibliographie sera constituée au fil de l’avancée du projet.