Chapitre 10 :  VEILLER SUR LA PLAGE

Chapitre 10 :  VEILLER SUR LA PLAGE – le 3 septembre 2020

Il fallait partager toutes nos histoires

Un bivouac avec les étudiants de première année de l’ENSA•M dans le cadre du programme européen Nature For City Life. Conférence inaugurale publique sur la plage de la Romaniquette.

 

« Nous sommes partis il y a plusieurs mois déjà. En bateau, explorer le trou dans la carte, l’étang
qu’on pensait connaître. On s’est abreuvé de toutes les histoires qu’on pouvait attraper. Nous avons
gravi les masses d’eau stratifiées, suivi un soir le chemin des algues et un autre soir celui des zostères,
écouté au petit matin les moules et les lichens. Et nous avons abordé cette plage. Grâce à elle nous
nous sommes arrimés à l’étang et avons pu commencer à explorer l’envers de ses rives. »

Après plusieurs temps d’explorations, composant peu à peu les épisodes d’une histoire en train de s’écrire, cette expédition débarque sur la plage de la Romaniquette pour un rendez-vous entremêlant récits et expériences, rencontres et explorations. 

Pour ce 10ème chapitre, l’équipage vous invite à rejoindre l’aventure, à la vivre et à y contribuer.

 

 

∴∴∴∴∴∴∴∴
PROGRAMME
∵∵∵∵∵∵∵∵∵∵∵

 

À VENIR…

 

 

Pamparigouste à Istres est soutenue par le FNADT, la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, Nature 4 city life, le Département des Bouches-du-Rhône, Les Parallèles du Sud de Manifesta 13, la Fondation de France et la ville d’Istres. En coproduction avec le gmem CNCM marseille et en partenariat avec Conférences Opera Mundi, Radio Grenouille, les étudiants de l’ École nationale supérieure d’architecture de marseille – ENSA•Marseille et les associations ESSV, les compagnons de la Manille, la LPO PACA et l’Etang maintenant.

le 3 septembre 2020

 

 

Facebook

C’est après avoir découvert dans une récente édition de l’Atlas routier que l’étang de Berre ne figurait pas sur la carte, que le Bureau des guides du GR2013 propose à des artistes et à des scientifiques d’embarquer ensemble pour un voyage d’exploration à la recherche de cette petite mer intérieure. Sensibles à la complexité des paysages et des récits rencontrés, ils décident de voir dans ce lapsus cartographique l’invitation à inventer une aventure pour trouver d’autres guides et raconter d’autres histoires de notre territoire.

Ils nomment alors cette expédition de proximité Pamparigouste, en hommage à une vieille légende provençale racontant la quête d’une île inatteignable.

Découvrir les autres chapitres de l’aventure : ici.