Récits d’exil et parcours résidentiels

Balade patrimoniale, récits d’exil et parcours résidentiels avec l’association Ancrages

 

Croisant histoire des migrations et histoire urbaine, Ancrages vous invite à revivre les mutations du quartier de La Cayolle. 

Depuis les « tonneaux » du Camp du Grand Arénas imaginés par Ferdinand Pouillon,  à la cité de relogement, l’histoire de la résorption des bidonvilles, la transformation des camps, Arénas et Colgate. À chaque étape, l’histoire du quartier se révèle, l’urbanisation progressive d’une campagne, le camp construit en urgence en 1945, qui héberge différentes populations, soldats indochinois et travailleurs coloniaux, rescapés des camps de concentrations, puis juifs d’Afrique du Nord en route vers Israël, mais aussi travailleurs algériens et leur famille en « attente »  de logement durable. Les bailleurs sociaux Logirem et 13 Habitat ont pris part de façon considérable à la résorption des bidonvilles et l’émergence des cités d’habitat social dans le quartier de La Cayolle. Une mosaïque de récits d’exil et de parcours résidentiels emblématiques des mutations de la ville. 

· · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · ·

Samedi 16 novembre 2019, samedi 4 avril 2020, Samedi 6 juin 2020 à 10h

Rdv à l’arrêt du bus n°23, « Sormiou-Jarre » (en face centre commercial Leclerc), direction Beauvallon

Gratuit sur réservation le samedi 16 novembre 2019, samedi 4 avril 2020, samedi 6 juin 2020.

 

Dans le cadre du programme-événement « Mémoires du quartier de la Cayolle : 1944-2019 » avec le musée d’Histoire de Marseille,le CIQ de la Cayolle et Marseille Rénovation Urbaine.

Samedi 16 novembre 2019

samedi 4 avril 2020

samedi 6 juin 2020