8 Questions sur des sujets urbains

8 Questions sur des sujets urbains

Un rajeunissement de la typologie du 3 fenêtres sauvera t-il Noailles ?

Peut-on unir les syndicats de copropriété de Noailles et envisager une rénovation collective ?

Les coopératives d’habitants sont-elles le futur de la ville solidaire ?

Doit-on démolir un quartier pour en faire un autre ?

Maintenir l’existant n’est-il pas l’acte de développement durable le plus puissant ?

La ville doit-elle se faire en un jour ?

Ne devrait-on pas construire plus de logements sociaux que d’en détruire ?

Et si le Grand Ensemble était finalement la forme d’habitat la plus salubre ?

 

À la suite d’un semaine d’exploration in situ avec le Bureau des guides, les étudiants du Master en Projet Urbain (MAS Urban Design) de l’Ecole Polytechnique de Zurich (ETHZ ) ont formulé ces quelques questions et pistes de réflexion tantôt naïves, tantôt inspirées, tantôt provocatrices et espèrent contribuer à la conversation en cours.

 

Ces 8 questions sont adressées dans les projets ici présentés et en soulèvent bien d’autres, plus ou moins sérieuses : Le Grand Ensemble doit-il mourir pour revivre ? Pourtant, de ta barre, n’as-tu pas la plus belle vue de Marseille ? Un(e) architecte peut-il/elle être contre toute démolition pour rester crédible ? Qui entretient ton immeuble ? …

 

Nourris de situations d’écoute et d’échanges sur le terrain avec habitants et acteurs, usagers et administrations, activistes et professionnels, les étudiants urbanistes suisses se sont interrogés sur quelques sujets urbains contemporains de Marseille et ont porté un regard critique sur trois sites marseillais : le quartier de Noailles, la phase 2 du projet Euroméditerranée et les copropriétés du Parc Kallisté.

 

Dimanche 26 mai 2019 de 14h à 17h

Vernissage et échanges avec  l’équipe de l’École Polytechnique de Zurich (Charlotte Malterre-Barthes, Elena Schütz, Julian Schubert et Beatrice Meloni, Jassim Alnashmi, Fai Leelasiriwon et Akash Joshi) .

 

Avec les étudiants du MAS 2018-2019 : Eirini Afentouli, Jassim Alnashmi, Simran Bansal, Georgia Gkotsopoulou, Andrea Gonzalez Palos, Dhruv Gusain, Akash Joshi, Stefania Kontinou Chimou, Ornpailin Leelasiriwong, Beatrice Meloni, Caitanya Patel, Rima Patel, Chrysoula Pierrakou, Kalliopi Sakellaropoulou, Mariana Vargas Mondragon, Alexandra Zachariadi, Yihan Zhan.

 

Une exposition proposée par le MAS Urban Design (Professeur Marc Angélil, Département d’Architecture, ETHZ) dirigée par Charlotte Malterre-Barthes et Something Fantastic en collaboration avec le Bureau des guides du GR2013 suite au workshop “Marseille inclusive“ réalisé  du 18 au 22 mars 2019.

La Vitrine du sentier est soutenue par le Département des Bouches-du-Rhône dans le cadre de la redynamisation du centre-ville de Marseille.

 

26 mai – 11 octobre 2019

 

152 la Canebière

13001 Marseille

 

Accès libre du lundi au vendredi de 9h à 18h et lors des Dimanches de la Canebière.

 

Lire le document relatif à l’exposition